10 conseils pour un CV en tête des résultats sur Google

Publié le par A6pro ! Votre Solution Administrative !

google.jpg

En 2010, une étude américaine a montré que 70% des recruteurs américains ont déjà éliminé un candidat en se basant sur des résultats de recherche sur Internet. En France, le chiffre se limite encore à 14% mais il y a fort à parier qu’il va rapidement augmenter pour s’aligner sur les pratiques anglo-saxonnes. Afficher des informations maîtrisées dans Google est donc devenu primordial et c’est le but du CV en ligne. Voici quelques conseils pour vous assurer une bonne position dans les moteurs de recherche.

Préambule

Un des objectifs de DoYouBuzz est de vous aider à maîtriser votre identité numérique. En disposant d’un CV bien référencé, vous offrez aux recruteurs une source d’informations pertinentes et maîtrisées. Pour que cela soit efficace, il faut que votre CV soit bien référencé. DoYouBuzz a été conçu pour cela.

  • Près de 50 % des CV Premium apparaissent en première position sur Google ;
  • Près 75 % des CV Premium et de 50 % des CV gratuits apparaissent dans les trois premiers résultats ;
  • Seulement 3% des Premium et moins de 10% des gratuits n’apparaissent pas sur la première page.

Si, techniquement parlant, nous faisons le maximum pour que les CV apparaissent en tête des résultats, il n’est pas question d’abandonner nos utilisateurs qui sont dans le pourcentage restant.

C’est pourquoi nous vous proposons ces conseils pour améliorer le positionnement de votre CV.

1. Vérifier les paramètres de votre CV

Tout d’abord, il faut vous assurer que votre CV est bien « référençable ». En effet, si votre CV n’est pas publié, s’il est protégé par un mot de passe ou s’il est exclu des résultats des moteurs de recherche, tout effort sera purement et simplement inutile. Pour paramétrer votre CV, rendez-vous dans « Configuration/paramètres d’accès » (plus d’informations dans notre FAQ).

2. Avoir un CV riche et équilibré

Pour s’accorder avec les exigences des recruteurs et vous inciter à en faire de même, les CV remplis à + de 50% sont favorisés pour le référencement. Par ailleurs, Google a tendance à avantager les pages dont le contenu est riche en informations.

Veillez toutefois à ne pas oublier que votre cible n’est pas Google mais bien les recruteurs et autres contacts professionnels. Il ne faut donc pas surcharger votre CV, il deviendrait illisible pour vos contacts et les recruteurs. Par exemple, essayez de mettre entre trois et cinq expériences, mais pas plus.

3. Choisir les bons mots clés

Quoique cela soit plus difficile, il n’est pas impossible de positionner sur CV sur une requête de type « CV nom de métier ». Pour y parvenir, il est indispensable de sélectionner avec soin les mots-clés disposés dans son CV, notamment dans le titre.

Les recruteurs et contacts d’affaires ne sont pas des exceptions. Quand ils font des recherches sur Google, ils utilisent les mots les plus courants. Ainsi, s’ils veulent tout savoir sur la tomate, ils tapent “tomate” dans Google et non “solanum lycopersicum” ! De même, quand ils recherchent un collaborateur, ils tapent le nom courant du métier, pas un jargon réservé aux initiés.

Il faut donc choisir un nom de poste reconnu et éviter de jargonner sur votre CV. De même, ne cédez pas au particularisme : un intitulé de poste fantaisiste et unique ne vous valorisera pas puisqu’il ne sera pas recherché par les recruteurs. Méfiez-vous également de l’intitulé officiel de votre poste. En effet, les noms de poste en interne sont parfois peu explicites. Remplacez-le par un synonyme qui sera compris de tous. Par exemple, préférez le terme « rédacteur web » à « Animateur-producteur web. »

Enfin, si votre CV n’apparaît pas dans les résultats à cause d’une concurrence trop forte, précisez une spécialité pour vous positionner sur une requête précise. En effet, quand vous faites une recherche et que vous tombez sur trop de résultats, vous précisez votre requête. Les personnes qui cherchent vos compétences auront la même logique.

4. Multiplier les liens vers votre CV

Les liens qui pointent vers votre CV font son succès. Plus il y a de liens, plus Google considère que votre CV est connu, plus il lui accorde de l’importance, mieux votre CV est positionné. Il faut donc essayer de placer des liens dans les forums, les commentaires de blog, les profils en ligne et bien sûr sur votre site personnel. Ce point est essentiel, ne le négligez pas !

5. Placer vos mots-clés dans les intitulés des liens qui pointent vers votre CV

Etre connu, c’est bien, mais être connu sur les bons termes, c’est encore mieux ! Les textes des liens qui pointent vers votre CV doivent contenir ad minima votre nom et votre fonction. En effet, si vous mettez un pseudonyme comme intitulé de ces liens, Google associera votre CV à ce pseudonyme au lieu de l’associer à votre nom et à vos compétences.

6. Bannir le spam

Chercher à être connu est une démarche respectable. En revanche, harceler d’honnêtes citoyens pour vous faire connaître à tout prix est d’une impolitesse consternante. Alors disséminez des liens mais ne polluez pas inutilement les blogs. De même, ne contactez pas les webmasters tous les deux jours pour obtenir le graal. Sinon, vous risquez de gagner une réputation d’importun.

7. Etre patient

Google prend son temps. Quant à Yahoo et Bing, ils ne sont guère plus pressés. Se positionner dans les résultats des moteurs de recherche est un travail à moyen et long terme. Ne désespérez pas si une action met quelques semaines avant d’être prise en compte.

8. Etre actif mais constant

Les moteurs de recherches fonctionnent à leur rythme et il ne faut pas chercher à les bousculer. Si vous changez tous les mois l’intitulé de votre CV, vous ne parviendrez jamais à de bons résultats. En revanche, intervenir sur des éléments mineurs de temps et temps est plutôt bénéfique. Et si vous vous lancez dans une refonte radicale de votre CV, il faut que vous ayez conscience que les résultats ne seront pas immédiats.

9. Réfléchir à deux fois et garder des traces de ses actions

Positionner son CV dans les moteurs de recherche participe à la gestion de votre identité numérique. Il convient de bien y réfléchir et de prendre le temps d’établir une stratégie. Mais il fort probable que vous changiez de tactique un jour ou l’autre. Vous voudrez peut-être vous positionner sur un autre métier voire ne plus être visible professionnellement.

DoYouBuzz vous permet de modifier votre CV, de changer les paramètres de confidentialité, de le dé-publier et même de supprimer votre compte très facilement. Mais ce n’est pas forcément le cas des autres sites. Et surtout, si vous disséminez des liens, il faut se réserver la possibilité de demander leur suppression. Pour éviter les mauvaises surprises, gardez des traces de toutes vos actions et notamment des liens pointant vers votre CV. Inutile pour cela de concevoir un tableau Excel complexe et fastidieux à mettre à jour. Optez plutôt pour un compte Delicious qui vous permettra de taguer les pages en question.

10. Se rappeler que le référencement est important mais qu’il ne fait pas tout

Etre bien placé dans les moteurs de recherche est essentiel mais cela ne suffit pas. Si vous voulez gérer votre identité numérique, il faut vous assurer que les autres résultats sur Google ne sont pas en votre défaveur. Et si vous êtes en quête d’un nouvel emploi, cela ne remplace pas les démarches plus traditionnelles.

Toutefois, travailler votre référencement vous permet de travailler sur le fond et vice-versa :

  • Equilibrer son CV est un avantage pour le référencement mais c’est avant tout essentiel pour le lecteur final. En première lecture, un recruteur passe entre dix et trente secondes sur votre CV. S’il trouve l’information qu’il recherche, il ira plus loin. Dans le cas contraire (trop ou pas assez d’informations), votre CV passera à la trappe. De surcroît il sera agacé que vous lui fassiez perdre du temps et doutera de votre capacité de synthèse.
  • Utiliser les bons mots clés prouve que l’on connaît bien son métier. Pour être clair et efficace, un CV doit utiliser des termes reconnus. Quand les recruteurs et les contacts d’affaire ont un CV sous les yeux, ils ne cherchent pas l’exotisme mais les informations qui les intéressent. Ils n’ont pas de temps à perdre à décrypter votre CV et à se creuser la tête pour savoir si telle ou telle compétence correspond bien à ce qu’ils attendent. Par ailleurs, connaître la terminologie de son métier est un signe de professionnalisme.
  • Disséminer des liens permet de travailler son réseau. Pour établir une stratégie de liens, vous devez trouver les sites et espaces de publication en rapport avec votre métier. Cela vous permet de maintenir une bonne veille professionnelle, d’étendre votre réseau et de vous faire connaître des professionnels de votre secteur.
Pour aller plus loin :

doyoubuzz-cv-en-ligne.jpg


Publié dans Portails Job

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article