La Pratique Managériale

Publié le par A6pro ! Votre Solution Administrative !

 

bandeau.jpg

Notre objectif : sur un aspect et un aspect seulement d’une pratique professionnelle, apporter un micro-éclairage.
Pas de recettes, encore moins de vérités mais une invitation à explorer certains réflexes de la vie managériale.

EXPOSER UN PROBLEME : FAIRE COURT ET PRECIS !

Une tendance naturelle pour exposer un problème, notamment à son N+1 : lui donner le plus d’informations possibles et ce, à la vitesse de l’éclair !
Or, un n+1, aussi tonique intellectuellement et brillant soit-il, est un être humain : il apprécie rarement d’être noyé sous un amoncellement de données et encore moins de se voir apporter des problèmes pour lesquels il aurait à trouver une solution immédiate ! 

 "...Dans la conversation ainsi que dans la danse, chacun est le miroir de l'autre."

Alain
Propos sur le bonheur

OBSERVEZ CES DEUX SÉQUENCES

Voici deux vidéos, d’une même situation : vidéo et vidéo .
Qu’est-ce qui change d’une séquence à l’autre ?

  Cliquer sur le lien pour voir les videos !

IDENTIFIEZ L'APPROCHE DU MANAGER

S’il s’agit de partager l’approche d’un problème et de trouver des solutions applicables, alors mieux vaut faire de son chef un allié : la voie de la synthèse et la prise en compte de ses intérêts, de ses contraintes nous semblent à privilégier.

L'approche du manager

Garder l’essentiel, écarter le superflu Le N+1 ne peut pas connaître tous les détails des dossiers de ses collaborateurs. Il en devient donc un excellent conseiller doté d’une vision d’ensemble».

Au manager de se poser quelques questions avant de le rencontrer :
  • « Qu’est ce que j’attends concrètement de ce rendez-vous ? »
  • « Que doit absolument savoir mon N+1 pour que le rendez-vous soit réussi/efficace pour chacun ? »
Puis lister, évaluer la pertinence des points à présenter, ne choisir que ceux qui demandent réellement l’assistance du N+1.
Amener des solutions
possibles, pas des problèmes insolubles !
Il est plus productif de proposer sa réflexion sous forme d’hypothèses de solutions / pistes possibles plutôt que sous forme d’état des lieux de problèmes que le n+1 seul aurait à régler.

Auto-évaluer le réalisme des pistes à proposer est déjà une manière de « décoller le nez du guidon »… Et de se rendre encore plus crédible.
Aller droit au but ! Que le temps semble passer vite quand il s’agit de convaincre ! 2 points pour être percutant :
  • une introduction synthétique comprenant l’objectif et le plan
  • pour chaque point, en temps limité, un court exposé et les solutions possibles.

home_menu_08_s.gif

Recevez gratuitement un « quart d’heure » pour souffler, observer votre pratique et trouver de l’inspiration.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article