Le nombre d’auto-entreprises se stabilise

Publié le par A6pro ! Votre Solution Administrative !

photo_51145_170.jpg

 

La part des auto-entreprises dans le total des créations est toujours d’une sur deux et le nombre d’adhésions mensuelles se stabilise autour de 25 000.


 1. Rythme de croisière

Les plus pessimistes diront que le phénomène s’essouffle en raison de son manque de rentabilité (radiations en hausse au dernier trimestre dues à des cessations d’activité).

Les indéfectibles défenseurs du régime de l’auto-entrepreneur diront plutôt qu’il a atteint son rythme croisière après les deux années euphoriques qui ont suivi sa création en 2009.

A l’époque, les objectifs avoués du statut de l’auto-entrepreneur,  simplifié sur le plan administratif et fiscal, étaient qu’il suscite de nouvelles vocations entrepreneuriales en France et qu’il fasse office de tremplin vers des statuts juridiques dits « classiques ».


2. Une création sur deux

Aujourd’hui, plus de 700 000 auto-entrepreneurs sont en activité. Les demandes d’adhésions mensuelles représentent toujours plus de 50% des créations d’entreprise : en juin dernier, 24 962 auto-entreprises ont été créées sur un total de 46 109 créations.

La proportion de créations sous statut classique (EURL, EIRL etc…) a même été moindre (21 100) que celles des auto-entrepreneurs (24 962).

Depuis avril dernier, la tendance mensuelle de nouvelles adhésions se stabilise autour de 25 000. La barre était encore à près de 29 000 en début d’année et la tendance frisait les 40 000 au printemps 2010, époque à laquelle les chiffres étaient encore à l’euphorie, un peu plus d’un an après la création du statut de l’auto-entrepreneur.

L'Insee précise que sur le premier semestre 2011, une création sur deux est encore une demande de création d'auto-entreprise, soit 151 980 en données brutes.


logo-copie-1.gif

Commenter cet article

sonya 13/03/2012 10:58

pas mal cet article