Soutien à la recherche : nous avons besoin de vous !!

Publié le par A6pro ! Votre Solution Administrative !

ruban-rose.jpg

PrOlific recueille des dons pour faire avancer la recherche et contribuer au développement de nouvelles thérapies contre des maladies majeures telles que cancer, Alzheimer, maladies cardiovasculaires, SIDA …

Vous aussi rejoignez-les ! En adhérant, en envoyant vos dons, vous deviendrez un acteur essentiel de la recherche et vous contribuerez à la mise au point des médicaments de demain!


PrOlific soutient le projet :"ATIP3, une nouvelle molécule prometteuse contre le cancer du sein "récompensé par le prix Ruban Rose Avenir 2010 :


Le contexte de la recherche

Le cancer du sein touche actuellement une femme sur neuf dans le monde et constitue un important problème de santé publique. Grâce aux progrès de la recherche, on sait qu'il existe plusieurs formes différentes de tumeurs du sein, qui présentent différents profils moléculaires. La majorité des tumeurs sont caractérisées par les molécules ER, PR ou ERBB2, qui sont la cible de traitements anti-cancer adaptés et efficaces.

Une minorité de tumeurs dites Triple Négatives (parce qu'elles ne portent ni ER, ni PR ni ERBB2) sont très hétérogènes et encore mal connues. Pour elles il n'existe pas aujourd'hui de thérapie efficace et ciblée. Elles ne représentent que 15% des cancers du sein et sont pourtant responsables de 25% des décès dûs à ce cancer.

L'enjeu pour l'avenir est de développer de nouvelles thérapies moléculaires personnalisées adaptées à chaque tumeur du sein. L'urgence aujourd'hui est de mieux caractériser la population des tumeurs Triple Négatives afin de proposer de nouveaux traitements contre cette forme particulièrement agressive de cancer du sein.

Le projet


Les molécules ATIP ont été découvertes par l'équipe du Dr. Clara Nahmias (deux brevets déposés). Les avancées récentes de l'équipe montrent que la molécule ATIP3 est absente ou mutée dans les tumeurs du sein les plus agressives (Triple Négatives et tumeurs métastatiques).

Lorsqu'elle est ré-introduite dans les cellules cancéreuses, la molécule ATIP3 réduit la prolifération des cellules et empêche la croissance des tumeurs chez la souris. ATIP3 se comporte donc comme une nouvelle molécule anti-cancer.
Les recherches en cours visent à comprendre comment fonctionne ATIP3 dans les cellules normales, et à définir la meilleure stratégie pour restaurer les fonctions anti-cancer d'ATIP3 dans les cellules tumorales. L'objectif à terme est de développer de nouveaux médicaments contre les formes les plus agressives du cancer du sein, pour lesquelles les traitements actuels sont parfois peu efficaces et souvent mal supportés.

Le porteur du projet

Dr. Clara Nahmias est directrice de recherche au CNRS et titulaire de la médaille de bronze du CNRS. Elle dirige un groupe de 5 personnes à l'Institut Cochin, Paris (affilié au CNRS, Inserm, Université Paris Descartes) et collabore avec plusieurs laboratoires en France (Institut Curie, Hôpital St Louis) et dans le monde (Canada, Brésil, Japon, Australie). Les travaux de l'équipe sont régulièrement subventionnés par l'ARC et la Ligue contre le Cancer.

 


Devenir adhérent
Faire un don !!

Merci d'envoyer vos coordonnées
(nom, prénom, adresse e-mail)
accompagnées d'un chèque à l'ordre de l'association Prolific
9 rue Elzévir 75003 Paris


Adhérent : 20 € / an
Membre bienfaiteur : à partir de 50 € / an

Nous acceptons Paypal

Publié dans Coup de Pouce !

Commenter cet article